Quels métiers animaliers exercer en indépendant ?

Vous êtes passionné(e) par les animaux ? Très autonome, vous souhaitez vous lancer à votre compte ? 

Savez-vous qu’il existe de nombreux métiers permettant de vivre de sa passion pour les animaux et s'exerçant en indépendant ? 

Découvrez tout de suite 13 d’entre eux.

Comportementaliste animalier

Métier de comportementaliste animalier

Parfois nommé "Psychologue pour animaux", le comportementaliste animalier

étudie la relation que les propriétaires entretiennent avec leur compagnon à quatre pattes afin de comprendre les causes de leurs troubles du comportement (stress, anxiété, phobies...) en vue de réinstaurer une communication adaptée. 

La plupart du temps, ce professionnel exerce en indépendant, à domicile ou dans un cabinet privé. 

Qualités : connaissances en éthologie et en psychologie animale, capacité d’adaptation, empathie, pédagogie, patience, douceur... 

Salaire : en indépendant, le salaire du comportementaliste animalier dépend du nombre de consultations effectuées et de sa notoriété. 

Consultez la fiche métier de comportementaliste animalier

Educateur canin

Educateur canin en indépendant

Ce professionnel éduque des chiens afin de résoudre leurs problèmes de comportement ou d’hygiène. L’éducateur a également en charge le dressage des chiots. Il aide également les maîtres afin qu’ils prennent de bonnes habitudes et adoptent le bon comportement pour se faire comprendre et obéir de leur animal.  

Il applique une méthodologie différente en fonction de la race de l’animal, de son comportement et de l'environnement dans lequel il évolue... 

Qualités : passion et connaissance des chiens, patience, pédagogie, capacité d’adaptation, écoute, rigueur, fermeté, douceur, bonne condition physique... 

Salaire : il varie en fonction du nombre de chiens éduqués, de la concurrence et de la zone géographique… 

Consultez la fiche métier d'éducateur canin

Éleveur animalier

Eleveur d'animaux : un métier à exercer essentiellement en indépendantSe lancer dans l’élevage de chiens, de chats ou de chevaux… consiste à prendre soin de leur bien-être et de leur croissance au quotidien jusqu’à leur revente.  

Pour cela, il leur donne à manger et à boire, leur prodigue les soins courants, surveille leur état de santé et si besoin avertit le vétérinaire. Il s’occupe également de la reproduction des animaux en sélectionnant lui-même les reproducteurs, en gérant leur gestation et en aidant à la mise-bas. 

Qualités : passion et solides connaissances sur les animaux élevés, disponibilité, patience, écoute, sens de l’observation, sens du contact, bonne condition physique, compétences générales (en comptabilité, en gestion d’entreprise, en communication et en techniques commerciales). 

Salaire : il varie suivant les animaux élevés, la demande et la taille de l’élevage. Certains éleveurs exercent une autre activité en parallèle. 

Consultez la fiche métier d'éleveur de chiens 

Consultez la fiche métier d'éleveur de chevaux

Consultez la fiche métier d'éleveur de chats

Kinésithérapeute pour animaux

Le “kiné” pour animaux (ou physiothérapeute) contribue à soulager les chiens, les chats et les chevaux ayant des problèmes de motricité, notamment suite à une blessure, une opération ou lorsqu’ils souffrent de douleurs articulaires ou musculaires. 

Il peut également intervenir pour améliorer ou maintenir les performances d’un cheval de course, d’un chien de concours ou de chasse… 

Pour cela, il réalise des massages et manipulations ainsi qu’il met en place des parcours d’obstacles et des exercices sur des ballons. 

Qualités : connaissances en kinésithérapie animale, écoute, excellente condition physique, disponibilité, habileté, précision, capacité d'adaptation…

Salaire : il varie en fonction de l’animal, de ses compétences, de sa notoriété et de son lieu d'exercice.

Maréchal ferrant 

Le maréchal ferrant soigne et protège les sabots des équidés (chevaux, ânes, mules, mulets), et plus rarement des bovidés (taureaux, bœufs, vaches …), en posant des broches et des fers qu’il fabrique parfois lui-même. 

La plupart des maréchaux-ferrants exercent en indépendant. Sinon, ils peuvent être salariés dans un haras ou un centre équestre. 

Qualités : passion pour les chevaux, bonne condition physique, rigueur, patience, douceur, disponibilité... 

Salaire : en moyenne, il gagne entre 80€ et 100€ par intervention.

Masseur canin

Ce spécialiste du massage pour chien utilise un ensemble de techniques (pressions, lissages, pétrissages et compressions…) afin de soulager l’animal de certaines douleurs musculaires, d’aider à sa récupération sportive, d'accélérer le processus de guérison après une blessure ou une opération, ou encore de contribuer à son bien-être...  

Qualités : passion et connaissances des chiens (anatomie, psychologie et comportement) maîtrise des techniques de massage, précision, habileté, capacité d'adaptation...

Salaire : il varie en fonction de la région où il exerce, de la race du chien et du temps passé. En moyenne, un masseur canin à son compte facture entre 20 et 50 € le massage. Notons quand même que cette activité s’exerce essentiellement en complément d’une autre (pet-sitting, toilettage, éducation canine…).

Consultez la fiche métier de masseur pour chien

Ostéopathe animalier

Grâce à différentes techniques de manipulation, ce professionnel traite les symptômes et la cause du mal dont souffre l’animal (rhumatismes, maux de dos, problèmes digestifs et urinaires…). 

Son objectif est de le soulager de certaines douleurs, de le guérir de certaines pathologies et ainsi limiter la prise de médicaments. 

Initialement destinée aux chevaux, cette activité libérale est également pratiquée sur les animaux de compagnie et d'élevage (vaches, chèvres...). 

Qualités : connaissances en anatomie, en physiologie et en ostéopathie, précision, sensibilité, excellente condition physique, écoute, capacité d'adaptation...

Salaire : exerçant essentiellement en indépendant, un ostéopathe facture entre 50 et 100€ la consultation. Néanmoins, ses tarifs varient en fonction de l’animal, de ses compétences, de sa renommée et de son lieu d'exercice.

Consultez la fiche métier d'ostéopathe pour animaux

Pet sitter 

Pet sitter : une activité qui s'exerce à son compteUn pet sitter garde un ou plusieurs animaux (chats, chiens, NAC…) en l’absence de leur maître. Ses missions sont multiples : leur donner à manger et à boire, jouer avec eux, promener les chiens, les soigner, leur donner de l'affection… afin qu’ils supportent mieux l'absence de leur maître. 

Qualités : être attentionné, disponibilité, écoute, patience, autonomie... 

Salaire : il varie selon ses tarifs, ses prestations, son lieu d’exercice ainsi que le nombre d’heures et de jours qu’il consacre à cette activité. Généralement, le tarif oscille entre 7€ et 20€ par jour avec une majoration de 10 à 15% les dimanches et les jours fériés. 

Consultez la fiche métier de pet sitter

Photographe animalier

Ce passionné de photographies et d’animaux réalise des prises de vue d’animaux à l’aide d’un objectif pour des magazines.  

Qualités : passion pour la photographie et les animaux, maitrise des techniques de retouches de photos, sens de l'observation, disponibilité, créativité, curiosité, patience... 

Salaire : la rémunération d’un photographe indépendant est aléatoire en fonction de la durée du shooting photo, du nombre de prises de vue et de sa renommée. 

Toiletteur canin

Toiletteur pour chien : une profession en libéralLe toiletteur pour chien s’occupe du shampooing, du brossage, du séchage, de la tonte et éventuellement de la coupe de leurs griffes. 

Pour booster ses revenus, il peut également vendre les produits qu’il utilise pour le toilettage. 

Qualités : connaissance des races de chien, goût pour l'esthétique, patience, bonne condition physique, rigueur, habileté, sens commercial... 

Salaire : un toiletteur à son compte gagne entre 1 500 et 1 700€ bruts par mois. Cependant, son salaire varie en fonction de ses prestations, du nombre de chiens toilettés et de produits de soins vendus. 

Consultez la fiche métier de toiletteur canin
 

Zoothérapeute

Un zoothérapeute ou médiateur animal intervient auprès de personnes atteintes de troubles physiques, psychologiques, émotionnels ou sociaux. 

Grâce à une médiation à l’aide d’un animal (chien, chat, lapin, cheval...), le professionnel permet au bénéficiaire de la thérapie de maîtriser ses peurs, de reprendre confiance en lui, de contrôler son impulsivité, de traiter ses phobies ou ses troubles de l’anxiété… 

Qualités : connaissances en psychologie, empathie, créativité, capacité d’observation, rigueur... 

Salaire : il gagne entre 25 et 50€ la séance. Comme ce métier rémunère peu, beaucoup de zoothérapeutes pratiquent une autre activité en parallèle.

Conclusion 

Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive mais cela vous permet d’avoir un bon aperçu des métiers animaliers que vous pouvez exercer à votre compte

Aucun d’entre eux ne s’improvise et nécessite de solides connaissances théoriques et pratiques que nous vous permettons d’acquérir grâce à des formations à distance et des ateliers pratiques. 

Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur un de nos programmes ou directement vous inscrire, sachez que nos conseillers pédagogiques sont à votre entière disposition au 01 60 46 09 49.  

Métiers du bien-être animal
Métiers du bien-être animal
Guide formation éleveur équin
Guide formation éleveur équin
Travailler dans un refuge pour animaux
Travailler dans un refuge pour animaux

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre documentation gratuite
avec le programmes complets, tarifs et modalités des formations.
Vous souhaitez être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle et étudie gratuitement avec vous votre projet.
01 60 46 09 49
Pour quel métier êtes-vous fait ?
Pourquoi suivre nos formations à distance
Ecole sous contrôle pédagogique de l'Etat
Conventions de stage sur simple demande
Aides financières & facilités de paiement
Aide à la recherche d'emploi
Certificat de réussite apprécié des employeurs