Zoom sur 6 métiers avec les NAC

Vous souhaitez exercer un métier animalier mais vous n’avez pas envie de travailler avec les chiens ou les chats ? 

Avez-vous pensé à un métier auprès des NAC

Qu’est-ce qu’un NAC ?

NAC est l’acronyme de nouveaux animaux de compagnie ; une expression inventée en 1984 par un vétérinaire pour désigner tous les animaux non reconnus par la législation comme des carnivores domestiques, c’est à dire les chiens et les chats. 

Aujourd’hui, près de 4 millions de NAC vivent en France.

Les nouveaux animaux de compagnie se répartissent en fonction de plusieurs catégories :

  • les rongeurs : lapins domestiques, souris, cochons d’Inde, rats, hamsters, chinchillas, octodons, écureuils de Corée, gerbilles, chiens de prairie…

  • les carnivores : furets, fennecs, mouffettes…

  • les poissons : poissons rouges, carpes koï, poissons exotiques (combattants, guppys, scalaires, discus, corydoras, killie...), loches, esturgeons ou piranhas…

  • les primates : saïmiris et pinceaux blancs

  • les reptiles : serpents (couleuvres, pythons, boas...) lézards (iguanes, geckos, caméléons…) et certaines espèces de tortues

  • les arthropodes : scorpions, araignées, myriapodes, certains insectes (phasmes…), certains crustacés (crevettes d'Amano, écrevisses, Bernard-l’Hermites terrestres…)

  • les amphibiens : grenouilles rieuses, dendrobates, axolotls…

  • les oiseaux : perruches, perroquets, diamants, canaris, mainates, toucans… des Gallinacés (poules et coqs domestiques, cailles de Chine et cailles du Japon, faisans, paons bleus, pintades…)

  • les mollusques : escargots de Bourgogne, ampullaires…

6 métiers avec les nouveaux animaux de compagnie

Quels métiers exercer auprès des NAC ?

Auxiliaire de santé animale

Avec une augmentation des visites des NAC (lapins, cochons d’Inde, souris, rats et furets…) en cabinet vétérinaire, l’ASA ne s'occupe plus uniquement des chiens et des chats. 

L’auxiliaire de santé animale réalise des missions de secrétariat et assiste le vétérinaire lors des radiographies, des vaccinations, de la mise en place des pansements, des interventions chirurgicales et des soins aux animaux…  

Qualités : connaissances en santé animale, polyvalence, sens du contact, organisation, sang froid, bonne condition physique... 

Salaire : le salaire minimum conventionnel de l’ASA est de 1658,50 € brut par mois (au 1er janvier 2020). 

Consultez la fiche métier d'auxiliaire de santé animale

Éleveur de NAC

Ce professionnel peut se spécialiser dans l’élevage de reptiles, d’oiseaux, de poissons... 

Pour cela, il leur donne à manger et à boire, leur prodigue les soins courants, surveille leur état de santé et si besoin avertit le vétérinaire. Il s’occupe également de la reproduction des animaux en sélectionnant lui-même les reproducteurs, en gérant leur gestation et en aidant à la mise-bas. 

Pour résumer, il contribue à leur bien-être et à leur développement au quotidien jusqu’à leur revente.  

Qualités : passion et solides connaissances des animaux élevés, disponibilité, patience, écoute, sens de l’observation, du contact, bonne condition physique, compétences générales (en comptabilité, en gestion d’entreprise, en communication et en techniques commerciales)... 

Salaire : il varie suivant les animaux élevés, la demande et la taille de l’élevage. En effet, certains animaux comme les serpents représentent un réel investissement de départ mais également une bonne rentabilité compte tenu du prix de vente élevé.

Pet sitter 

Initialement le pet sitter gardait des chiens et des chats en l’absence de leur propriétaire. 

Mais avec l’engouement croissant des français pour les NAC, de plus en plus de pet sitters s'occupent des lapins, des hamsters, des cochons d’Inde, des poissons… en l’absence de leur maître.  

Ses missions sont multiples : leur donner à manger et à boire, nettoyer la litière des rongeurs, jouer avec eux, les soigner, leur donner de l'affection… afin qu’ils supportent mieux l'absence de leur propriétaire. 

Qualités : être attentionné, disponibilité, écoute, patience, autonomie... 

Salaire : il varie selon ses tarifs, ses prestations, son lieu d’exercice ainsi que le nombre d’heures et de jours qu’il consacre à cette activité. Généralement, le tarif oscille entre 7€ et 20€ par jour avec une majoration de 10 à 15% les dimanches et les jours fériés. 

Consultez la fiche métier de pet sitter

Soigneur animalier

Un soigneur animalier a en charge la préparation et la distribution de nourriture et d'eau ainsi que le nettoyage des lieux de vie des animaux. 

Il doit également veiller à la bonne santé de ses protégés et avertir le vétérinaire en cas de blessure, de gestation ou de troubles éventuels. Il doit également lui prêter assistance lors de la pesée, du brossage, de la taille des griffes ou des vaccinations… 

Il peut travailler au contact de plusieurs NAC ou bien d’une seule espèce animale en fonction de son lieu d’exercice.  

Qualités : polyvalence, sang froid, bonne condition physique, patience, sens de l'observation... 

Salaire : il avoisine le SMIC. Cependant, il varie en fonction des animaux pris en charge, du niveau de qualification et des années d’expérience.

Consultez la fiche métier de soigneur animalier

Vendeur en animalerie

Avec la hausse des ventes des nouveaux animaux de compagnie, le métier de vendeur en animalerie est de plus en plus recherché dans les animaleries, les jardineries, les importateurs d’espèces tropicales et les commerces de détail. 

Sa plus grande mission est l’entretien des animaux et de leur lieu de vie (aquarium, vivarium, cage…). 

Il est également chargé de les nourrir quotidiennement et de conseiller les clients qui veulent acheter un NAC, de la nourriture ou des accessoires… 

L’obtention de l’ACACED est un véritable atout permettant de bénéficier d'un salaire plus élevé. 

Qualités : intérêt pour la vente, disponibilité, aisance relationnelle, polyvalence, sens de l’observation… 

Salaire : la rémunération d’un vendeur en animalerie débutant est proche du SMIC. 

Consultez la fiche métier de vendeur en animalerie 

Vétérinaire généraliste ou spécialiste NAC

Certains vétérinaires notamment en ville sont spécialisés dans les nouveaux animaux de compagnie (reptiles, rongeurs, oiseaux...). Ils ont donc une compétence et une expérience plus importante. Certains vétérinaires généralistes peuvent également soigner des NAC. 

Ils exercent essentiellement dans un cabinet ou une clinique vétérinaire où ils opèrent, administrent des médicaments, prescrivent des ordonnances, conseillent les maîtres sur l'alimentation et sur les soins de leur NAC. 

Qualités : solides connaissances en santé animale et sur les NAC, pédagogie, disponibilité, diplomatie, réactivité... 

Salaire :  en fonction de son lieu d’exercice et de son échelon, le salaire minimum conventionnel d’un vétérinaire varie entre 2 325€ (cadre débutant) et 3 720€ brut (cadre spécialisé) par mois (au 1er janvier 2020). 


Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive mais cela vous permet d’avoir un bon aperçu des métiers que vous pouvez exercer avec les nouveaux animaux de compagnie.

Comment exercer un métier auprès des NAC ?

D’après la loi française, seulement quelques NAC sont reconnus comme étant des animaux domestiques.  

Si ce n'est pas le cas, c'est l'arrêté du 10 août 2004 qui dicte si leur détention est totalement libre ou s'il convient d'obtenir un certificat de capacité pour l'entretien d'animaux d'espèces non domestiques et une autorisation préfectorale pour leur détention et leur élevage. 

Obtenir l’ACACED pour les NAC domestiques

L’Attestation de Connaissances des Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques (ACACED) a remplacé le certificat de capacité animaux de compagnie d’espèces domestiques (CCAD) depuis 2016. 

Pour l’obtenir, il faut suivre une formation habilitée de 14 heures (catégorie “rongeurs oiseaux, poissons”) par le ministère chargé de l’Agriculture et réussir l’évaluation. 

Ce justificatif atteste de l’acquisition des connaissances sur les besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et sur l’entretien des NAC. 

Certaines de nos formations à distance comprennent une préparation au QCM du test d’évaluation final pour l’obtention de l’ACACED.

Obtenir un certificat de capacité animaux non domestiques

Pour les métiers en lien avec un animal d’espèce non domestique (ou pour les amateurs en détenant un à leur domicile), la possession du certificat de capacité pour les animaux non domestiques est obligatoire.

Suivre une formation spécifique (pour accéder au métier choisi)

Le métier de vétérinaire est accessible après l’obtention du diplôme d’état de docteur vétérinaire soit 7 années d’études minimum après le baccalauréat. 

D’autres métiers avec les NAC ne nécessitent pas de diplômes mais requièrent néanmoins des connaissances pointues sur leur alimentation, leurs comportements, leur reproduction et les techniques de soin ou de contention. 

Ainsi, nous vous proposons plusieurs enseignements à distance :

Compléter votre formation avec l’option NAC

En plus de votre formation, nous vous conseillons de suivre notre spécialité Nouveaux Animaux de Compagnie répartis en 3 cours : 

  • Etude du comportement des NAC

  • Les NAC - les soins vétérinaires

  • Les NAC - législation et techniques de contention

Conclusion 

Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur un de nos programmes ou directement vous inscrire, sachez que nos conseillers pédagogiques sont à votre entière disposition au 01 60 46 09 49.

Métiers du bien-être animal
Métiers du bien-être animal
Guide formation éleveur équin
Guide formation éleveur équin
Travailler dans un refuge pour animaux
Travailler dans un refuge pour animaux

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre documentation gratuite
avec le programmes complets, tarifs et modalités des formations.
Vous souhaitez être accompagné ?
Un conseiller pédagogique vous rappelle et étudie gratuitement avec vous votre projet.
01 60 46 09 49
Pour quel métier êtes-vous fait ?
Pourquoi suivre nos formations à distance
Ecole sous contrôle pédagogique de l'Etat
Conventions de stage sur simple demande
Aides financières & facilités de paiement
Aide à la recherche d'emploi
Certificat de réussite apprécié des employeurs