Conseils et accompagnement au 01.60.46.09.49

Demande d'inscription Espace élèves
Cours Animalia
Centre privé de formation à distance,
spécialiste du secteur animalier.
Cours Animalia est membre de la
Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE)
Soumis
au contrôle pédagogique de l’état

Comment créer un élevage canin
Passionné par les chiens, vous en avez toujours eu chez vous depuis votre plus jeune âge. A la recherche d’un métier auprès d’eux, vous êtes tombé sur celui d’éleveur canin.

Après avoir lu la fiche métier détaillée et obtenu tous les renseignements nécessaires au sujet des missions, des qualités requises, du salaire… de cette profession, vous avez l’idée de créer un élevage canin.

Cependant, vous êtes un peu perdu et ne savez pas comment vous y prendre. Alors, cet article est fait pour vous car il vous explique toutes les démarches à effectuer et la réglementation à respecter avant d’ouvrir votre propre élevage.

Le marché des chiens

  • Plus de 7 millions de chiens en France
  • Top 5 des races de chiens préférées des français : Berger belge, Berger allemand, Berger australien, Golden retriever, American Staffordshire terrier - amstaff
  • 227 993 inscriptions de chiens au LOF en 2016 (Livre des Origines Françaises)
  • 9232 élevages canins en 2016
  • La vente en libre-service d'un chien (et de d’autres animaux) est interdite depuis 2016

Sources : la Centrale CanineSantevet


Comment créer un élevage de chien ?

Suivre une formation

Nous vous recommandons de suivre des cours à distance pour acquérir les connaissances nécessaires à l’exercice de cette profession. Par exemple, la formation éleveur canin chez Cours Animalia, vous apportera les connaissances au niveau réglementaire et médical, sur les races et la reproduction des chiens… mais aussi vous préparera à l’attestation de réussite.

Obtenir le certificat de capacité

Vous devez obligatoirement posséder le CCAD, appelé attestation de réussite ou attestation de connaissances depuis 2016, pour ouvrir votre propre élevage canin.
Pour obtenir le certificat de capacité option chiens, vous devez présenter le certificat de formation que vous remettra Cours Animalia puis suivre une formation de 14 heures dans un organisme habilité par le ministère de l’Agriculture et enfin réussir l’examen en ligne.
Sachez que pour une portée par an, le certificat de capacité n’est pas nécessaire.

Réaliser une étude de marché et concurrentielle

Comme pour chaque lancement d’activité, l’étape de l’étude du marché puis de l’analyse concurrentielle est obligatoire.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Est-ce que le marché des animaux de compagnie, et notamment des chiens, est porteur ?
  • Y-a-t-il des opportunités de créer un élevage canin ?
  • Quelles sont les tendances du marché des animaux de compagnie, notamment de l’élevage de chiens ?
  • Quelles sont les races de chiens les plus appréciées des Français ?
  • Quel est le prix de chaque race ?
  • Quelles sont les spécificités de chacune ?
  • Quel est le profil démographique des personnes qui achètent des chiens ?
  • Combien y a-t-il d’élevages de chiens autour de là où vous voulez installer le vôtre ou autour de votre domicile (si vous le faites chez vous) ?
  • Quelles sont les races de chiens proposées dans les élevages proches ?
  • Regardez les forces (pour les copier) et les faiblesses (pour ne pas les reproduire) des autres élevages canins

Réfléchir à votre élevage

Avant d’ouvrir le vôtre, vous devez vous poser un certain nombre de questions. Souhaitez-vous ouvrir un élevage multi-races ou mono-race ? Quelle(s) race(s) de chiens envisagez-vous d’intégrer ?
Petit conseil, il est recommandé de ne pas multiplier les races de chiens. Limiter à 2 ou 3 races maximum vous permet de vous consacrer pleinement à elles et de bien connaître les spécificités de chacune.
Après avoir choisi une, deux ou trois races (grand maximum) de chiens, vous devez vous renseigner sur les caractéristiques physiques et comportementales de chacune.

TRAVAILLER AVEC LES ANIMAUX
Brochure gratuite par mail.

Rechercher le lieu

Si vous n’hébergez pas les chiens à votre domicile, une étape indispensable est la recherche d’un lieu pour votre élevage canin.

Si lors de votre étude concurrentielle, vous avez remarqué qu’il y avait déjà un élevage à quelques kilomètres de là où vous vouliez ouvrir le vôtre, ce n’est peut-être pas une bonne solution. Je nuancerais mon propos : vous pouvez en ouvrir un proche d’un autre si les races de chiens sont bien différentes.

Le lieu doit être suffisamment important pour accueillir plusieurs chiens mais aussi disposer d’un grand espace pour leurs promenades et pour qu’ils jouent.

L’emplacement de votre élevage doit être desservi par des routes et des transports mais aussi être bien visible de votre future clientèle. En effet, choisir un local dans un lieu reculé n’est pas judicieux.

Choisir votre statut juridique

Il existe plusieurs statuts possibles mais le plus simple pour débuter une activité d’élevage canin est celui de l’entreprise individuelle ou bien de la micro entreprise.

Prévoir le budget

Avant de démarrer votre activité d’éleveur canin, vous devez élaborer un prévisionnel financier en prenant en compte toutes vos futures dépenses, qu’elles soient variables ou fixes comme notamment :

  • Charges fixes classiques : eau, électricité, abonnement téléphone, loyer ou mensualité de crédit pour le local
  • Achat des chiens
  • Jouets et accessoires
  • Nourriture
  • Frais de vétérinaire
  • Assurances des chiens reproducteurs
  • Assurance responsabilité civile professionnelle (obligatoire)
  • Budget communication pour faire connaître votre élevage
  • Coûts liés à la création d’entreprise : enregistrement, documents juridiques…
  • Frais liés aux portées : saillie, mise-bas, biberons, primo-vaccination, puçage, tatouage, nettoyage, traitement…
  • Les besoins de personnel si nécessaire

Rechercher des financements

Une fois que vous avez listé toutes vos futures dépenses, vous devez trouver des moyens pour financer l’ouverture de votre élevage canin : un emprunt auprès de banques, vos fonds personnels, des dons familiaux, des aides accordées aux créateurs et aux repreneurs d'entreprises comme par exemple l’ACCRE…

Déclarer votre activité d’élevage canin

Afin de démarrer votre activité et ouvrir votre élevage de chiens, vous devez la déclarer sous peine de voir vos ventes considérées comme illégales et de devoir payer une amende
Sachez que les bénéfices des ventes doivent être déclarés et sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Assurer votre activité professionnelle

Pour vous protéger, vous devez obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle et si vous le souhaitez, vous pouvez y rajouter des garanties supplémentaires.

Communiquer sur votre élevage

Afin de faire connaître votre élevage canin et vous constituer une clientèle, mettre en place des actions marketing est indispensable. Vous pouvez mettre en place des affiches dans les salles d’attente des cabinets ou cliniques vétérinaires ou près des écoles. Egalement, vous pouvez booster votre visibilité en ligne avec la création d’un site web, la mise en place de publicité et une présence sur les réseaux sociaux avec de belles photos de chiens, de votre élevage et des avis de clients.

La réglementation pour ouvrir un élevage canin

 

La règlementation pour créer un élevage de chiens

La déclaration de votre activité

Pour éviter les pratiques abusives, lutter contre le trafic d’animaux ou pour garantir la protection des chiens…, la réglementation concernant l’élevage canin est stricte. Même un particulier qui fait reproduire sa chienne une fois par an dans le but de vendre même un seul chiot est considéré comme un éleveur professionnel.

Par conséquent, dès la première portée (sauf pour une cession gratuite), un particulier est soumis à la loi française et est contraint de déclarer son activité en France.

Vous devez déclarer votre élevage auprès du centre de formalités des entreprises de la chambre d’agriculture afin d’obtenir un numéro de SIREN. Si vous vendez des chiens sans numéro de SIREN, vous vous exposez à une amende pouvant atteindre 7500€.

En plus de la déclaration d’élevage, vous devez effectuer la déclaration d'activité en lien avec des animaux de compagnie : auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) ou de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP).

La déclaration de structure auprès de l'Inspection des installations classées est obligatoire pour toute structure hébergeant plus de neuf chiens âgés de plus de 4 mois.

Pour les structures hébergeant plus de cinquante chiens âgés de plus de 4 mois, il est indispensable d’obtenir une autorisation d’exploiter.

Les règles d'installation et de fonctionnement des élevages

Depuis que des conditions d’installation et de fonctionnement ont été définies en 1992, un éleveur de chiens a obligation de tenir :

  • Un registre d'entrées et de sorties
  • Un registre de suivi sanitaire relatif aux différents soins apportés aux chiens
  • Un règlement sanitaire spécifiant les conditions d'exercices de son activité, en liaison avec un vétérinaire

Votre élevage canin doit obligatoirement respecter des normes sanitaires et de protection animale décrites dans l’arrêté du 3 avril 2014, des normes d’établissement et enfin celles relatives au respect du voisinage.

Les obligations concernant la vente de chiens

  • L’annonce de vente doit comporter un certain nombre de mentions :
  • Votre numéro de SIREN
  • L’âge des chiens qui doit obligatoirement être supérieur à 8 semaines
  • Le nombres d’animaux de la portée
  • Le numéro d'identification du chiot vendu ou celui ou de sa mère
  • La mention « de race » si l'animal est inscrit au LOF (Livre des Origines Françaises)
  • La mention « n'appartient pas à une race » si l'animal n'est pas inscrit au LOF
  • Lors de la vente, en tant qu’éleveur canin, vous devez fournir plusieurs documents au nouveau propriétaire : une attestation de vente, la carte de tatouage ou la carte d‘identification électronique, un certificat vétérinaire, le certificat de naissance, le carnet de santé, un document d’informations (donnant des conseils sur sa santé, son éducation, ses besoins…).


Conclusion

Si cet article vous a convaincu de passer à l’action et d’ouvrir votre propre élevage de chiens, alors ne perdez pas une seconde, lancez-vous dans cette aventure entrepreneuriale.

Avant de suivre toutes nos démarches pour créer le vôtre, suivez une formation éleveur canin dans notre école.

Demande de documentation sur les formations animalières

Recevez immédiatement votre documentation gratuite avec les tarifs

Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute au 01.60.46.09.49

5 Bonnes raisons de faire confiance à Cours Animalia

Ecole sous contrôle pédagogique de l'Etat

Conventions de stage sur simple demande

Aides financières & facilités de paiement

Aide à la recherche d'emploi

Certificat de réussite apprécié des employeurs